Offrir un poème

Pourquoi ne pas commander un poème pour les fêtes ?
Je propose, sur ce site, une gamme de quatre types de poèmes :


le Sizun,
le Mi-sonnet,
la Strophique
et, nouvelle venue, la Ristournelle.

Le poème, composé spécialement en quelques jours sur le sujet de votre choix et tapé à la machine à écrire sur une carte, coûte 12 euros.

Toutes les explications sont ici : Poèmes à la demande.

Sizun d’anniversaire
Ristournelle. La Ristournelle est un poème en neuf vers de sept pieds avec une remise exceptionnelle d’un pied au huitième vers.
Le timbre est un poème aussi.

Quant aux cartes postales et livres que j’ai publiés, ils sont disponibles dans la boutique du Fantôme des hortensias.

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Batteule à Binic

à 19h15 samedi prochain, sur réservation.

Publié dans batteules | Laisser un commentaire

Balthazar

Vieille blouse, chaussures, crayon et alexandrins en pagaille : je ressors ma panoplie de savant fou pour jouer Balthazar ou la chaussure à son pied vendredi 4 septembre à 14h30 lors du “Festival pour 2 mains…” organisé par la MPT du Guelmeur.
Gratuit, sur inscription.
Informations et inscriptions : MPT Guelmeur 02 98 44 71 85

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Un poème ?

Dans un monde qui ressemble à une grosse planète entourée d’étoiles, il est important d’acheter un poème de temps en temps. La clientèle soucieuse d’en acquérir de bonne facture et à moindre prix s’adresse inévitablement à Hervé Éléouet et Adélaïde. Ceux qu’ils improvisent contre 2 euros à l’occasion d’une fête ou dans la rue leur ont attiré une juste renommée. Hélas, le public présent est seul en mesure de profiter d’une offre exceptionnelle.

Adversaires déclarés de l’inégalité de traitement, Hervé Éléouet et Adélaïde proposent maintenant sur ce site une gamme de trois poèmes, dont il est possible de commander la rédaction sur le sujet de votre choix : le SIZUN, le MI-SONNET et la STROPHIQUE.

Les poèmes, tapés sur une carte à la machine et dûment affranchis, sont expédiés par la poste. Un poème coûte 12 euros. Pour en commander, il faut cliquer sur le bouton qui figure en bas de cette page, afin d’accéder au formulaire sur lequel vous indiquerez le thème et le type du poème que vous souhaitez recevoir. Le délai nécessaire pour l’écrire peut atteindre sept jours, si la muse dispense ses faveurs avec discrétion.

Le timbre est un poème aussi

L’homme ou la femme désireux de donner au sujet de son choix la forme d’un excellent poème choisira l’une de nos trois spécialités :

– le SIZUN

Forme commune dans les Monts d’Arrée. Il se compose de six vers en référence à six Huns, compagnons d’Attila, qui ravagèrent la région au Vème siècle (l’herbe n’a pas encore partout repoussé depuis cette époque). Le Sizun commence toujours par le son « si » et s’achève par une rime en « un » (ou « ein », « ain », etc). Un Sizun ne doit jamais être repoussant, ce qui évidemment dépend de l’opinion de son lecteur (mais on paye d’avance).

Exemple de SIzun

– le MI-SONNET

Délicieux poème composé d’un quatrain et d’un tercet. L’avant-dernier vers de ce tercet présente une exquise rime intérieure.

Exemple de Mi-sonnet

– La STROPHIQUE

Se compose sur deux rimes, selon le modèle ci-dessous :

Afin de concevoir un poème esthétique,
Mettons sur douze pieds un ouvrage qui tient
Parce qu’on l’a sanglé dans un tercet pratique.

Complétons-le par un distique,
Tout grand poème inclut le sien ;

On déduit sa valeur du propos qu’il contient.
Ce gracieux monument, élevé brique à brique,
Avant de disparaître et de n’être plus rien,
S’achève par un vers unique.

Exemple de Strophique

S’employant de leur mieux à servir les sujets qui leur sont proposés par leur clientèle, Hervé Éléouet et Adélaïde, dans le métier de composer des vers, s’honorent d’une réputation sans tache.

Accéder au formulaire de commande

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Défis de batteules : un disque numérique

Depuis 2017, Arnaud le Gouëfflec et moi nous affrontons dans des batteules de poésie,  implacables et versifiées, arbitrées par Anne Jullien.
Elles comportent des exercices d’improvisation, imaginés par Anne, mais également, chaque fois, un grand défi, préparé, lui, à l’avance.
La recette du porc au caramel à la vietnamienne façon Victor Hugo, la chanson de Roland en haïku, un poème en langue de bois, se faire l’avocat du diable…

Les défis de ces batteules contre Arnaud, captés dans les cafés, médiathèques ou autres lieux où nous nous sommes rigolotement bagarrés, font l’objet du disque numérique ci-dessous.
On trouve également dans ce disque un défi relevé par Clotilde de Brito, à l’occasion d’une rencontre qui nous mettait aux prises tous les trois, place Guérin, voici deux ans.

L’écoute en ligne est gratuite, et le téléchargement servira à financer l’impression d’un livre.

Voir aussi : https://facebeglisepetitefolie.bandcamp.com/album/batteules?fbclid=IwAR0poh_2azF7ti8bnN3aLw4Sssk0TIhXMbclfDatC2dhS8nmt4nPGIjLhYM

Publié dans batteules | Laisser un commentaire

Chaussette isolée

Suite et fin des poèmes présentés au lavoir de la rue St Malo à l’occasion du lancement des poétickets  en février dernier.

Ô le grand amour perdu !
Quand le linge est suspendu,
On entend la mélopée
De la chaussette isolée.

Dans le bassin du lavoir, un quatrain écrit à la craie (pas très visible sur les photos):

Ce sauvage pédiluve
En remontre à l’océan
Aucun nageur imprudent
Ne se hasarde en sa cuve

 

Publié dans Poèmes objets | Laisser un commentaire

Pantalonnades

Quatre poèmes sur pantalon, suspendu à l’occasion du lancement des poétickets au lavoir de la rue St Malo en février dernier.

Une muse tantôt qui me tenait la jambe
A voulu qu’impromptu je composasse un iambe

*

Celui que j’habillais n’était pas un fantoche
Il conservait toujours trois euros dans sa poche

*

On vit sans y penser on meurt en pantalon
Ni le genre en smoking ni parfait Apollon

*

Le dimanche au bistrot je loge un animal
Qui se sent sale et beau dans un ancien futal

Publié dans Poèmes objets | Laisser un commentaire

Ma bouée beniget

Encore un poème présenté en février dernier pour le lancement des poétickets.

Quand le soleil a fait naufrage
La lune s’y raccroche-t-on
Le jour fit l’ombre à son image
La mer y danse ton sur ton
Avec le ciel et la bouée
Qui dans la houle disparaît
La providence soit louée
Pour qui la retrouve en secret

Publié dans Poèmes objets | Laisser un commentaire

Parasol

Poème à l’intérieur d’un parasol suspendu, présenté en février dernier au lavoir de la rue St Malo à Brest, à l’occasion du lancement du jeu des poétickets.
Le poème débute au segment marqué du chiffre 1, en bas à droite (à 17h).

Publié dans Poèmes objets | Laisser un commentaire

La batteule prévue pour les Escales de Binic

Anne Jullien, arbitre internationale, nous a proposé à Clotilde de Brito et moi de disputer en visioconférence la batteule prévue pour les Escales de Binic. La voici en intégralité, 4 épreuves d’impro et les deux défis.

Publié dans batteules | Laisser un commentaire