La batteule du 18 janvier

Retour sur la batteule du 8 janvier :

  • Le titre en jeu
  • La chanson de Roland en haïkus
  •  Starsky et Hutch en alexandrins
  • Un poème dans ta gueule

Avec Arnaud Le Gouëfflec et l’impitoyable Anne Jullien à l’arbitrage.

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Batteule

batteule

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Un peu nouille

nouille2

Mon cœur se tord comme une hélice
Dont l’affamé fait son délice

***

Samedi et dimanche prochain, Adélaïde et moi mettrons la main à la pâte en improvisant des poèmes à la demande aux Capucins. Programme

pocapucins

Publié dans Divers, Poèmes objets | Laisser un commentaire

Hibou

hibou1

Suis-je la chouette ou le hibou
Dissimulé sous le feuillage ?
Mes yeux brillent comme des sous
Minuit sonne au prochain village

hibou2

Publié dans Poèmes objets | Laisser un commentaire

Batteule de poésie

Le sport est une noble chose et ça ne m’étonne pas qu’on remplisse les stades avec des spectateurs. Personnellement, j’aime autant lire un roman policier, mais je suis capable autant que n’importe qui d’apprécier qu’on fiche un ballon sous une lucarne. Je sais de source sûre que l’équipe qui marque davantage de buts que l’autre a plus ou moins remporté la partie. C’est une allégorie de tout un tas de trucs dans l’existence, comme la manière dont je ramasse mes crayons qui sont tombés par terre avec les doigts de mes deux pieds, parce que si j’arrive à ramasser plus de crayons avec le pied gauche qu’avec le pied droit, c’est lui qui gagne et réciproquement.

Naturellement, il arrive que les deux pieds bondissent au même instant sur le même crayon et se le disputent rageusement. J’ose à peine vous décrire la scène. Dans la jungle, le lion féroce et le tigre cannibale se livrent a des joutes moins brutales. Quiconque m’a vu ce matin claudiquer dans la rue pour aller acheter du pain peut en mesurer les effets.

En somme, je suis rompu aux exercices du corps. Quant à l’esprit, ai-je besoin d’évoquer mes capacités hors du commun ? Aussi puis-je descendre sans appréhension dans l’arène mercredi 18 janvier au Mouton à 5 pattes, pour affronter Arnaud Le Gouëfflec au cours d’une batteule de poésie. L’arbitre du match est Anne Jullien, dont le goût du sport et le souci de l’équité transparaissent à chaque virgule des poèmes qu’elle publie.

Mercredi 18 Janvier – Batteule de poésie au Mouton à 5 Pattes

Poètes, Hervé Éléouet et Arnaud Le Gouëfflec s’affrontent dans un combat sans merci, à coups d’alexandrins ou d’octosyllabes. Une soirée loufoque pleine de sueur et de rimes, inspirée des délires de l’Oulipo ou des Papous dans la tête. Le match, car c’en est un, compte deux manches, sobrement intitulées « Le titre en jeu » et « un poème dans ta gueule ». Pour se détendre, au milieu, les deux protagonistes s’affronteront au bras de fer. Le public est invité à rigoler, à encourager, à siffler, voire à prêter main-forte.

Le combat sera arbitré par la poétesse Anne Jullien !

« La punchline est en vers, la baston en quatrains
Un clash of the titans, mais en alexandrins »

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Dahlia

dahlia1

dahlia2

dahlia3

Je meurs à la boutonnière
Un beau soir à l’opéra
Et mon âme saisonnière
Comme une larme expira

Publié dans Poèmes objets | Laisser un commentaire

De l’œuvre d’art au récit IV

Voici l’automne et les feuilles tombent de l’arbre en méditant sur la vanité de pousser au printemps. Les rhumes courent en liberté dans la ville et dans la forêt. On ramasse des pommes. Les lampadaires s’allument. En novembre les nuages forment un plafond. Bientôt le rigoureux hiver aura blanchi les sentiers.

Mais c’est aussi l’époque où commence une nouvelle saison de séances d’écriture à l’atelier Canopé de Brest. Le 20 octobre, assis autour de la table, les participants à la première d’entre elles pourront en reniflant composer de courts textes inspirés d’une œuvre prêtée par l’artothèque de Brest.

Afin d’augmenter leur créativité, la salle de formation où se déroulera l’atelier d’écriture sera transformée au moyen de quatre dispositifs ingénieux ; on pourra boire du café, des grogs, de la soupe aux champignons ; découvrir des jeux littéraires que les enseignants mettront peut-être à profit dans leurs classes ; mais l’atelier est ouvert à tous. Il reste encore trois places disponibles.

De l’œuvre d’art au récit, atelier d’écriture. Jeudi 20 octobre de 14h à 16h, Atelier Canopé du Finistère, 16 avenue Clemenceau à Brest. Tout public. Gratuit, sur inscription. Renseignements : 02 98 80 06 89 Réservations sur internet : http://canope.ac-rennes.fr/AFR

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Papillon

papillon

Jadis en ma chrysalide
L’univers me semblait vide
Maintenant je bats des ailes
Aussi bien que l’hirondelle
Car je suis le papillon
Féroce et gai comme un lion

Publié dans Entrelacs | Laisser un commentaire

Cléoplâtre

 

platre1

platre2

platre3

platre4

platre5

Avec mon bras dans le plâtre
Qui me fait l’air égyptien
Je ressemble à Cléopâtre
Sur le mur d’un temple ancien

En attendant qu’on l’enlève
Je vais toujours de profil
Comme elle allait sur la grève
Ou sur les berges du Nil

Et c’est moi qu’on idolâtre
En raison de ce maintien
Avec mon bras dans le plâtre
Qui me fait l’air égyptien

—–

Demain, Adélaïde et moi nous improvisons des poèmes à la demande au Relecq-Kerhuon, à la fête de la fraternité, de 18 à 21h.
Les comédiennes de la compagnie « La Pointe du Jour » (qui ne sont pas des bras cassés) susurreront quant à elles des textes poétiques ou drôlatiques et termineront l’après-midi par une criée de poèmes.
Il y a aussi plein d’autres trucs, le programme est  ici.

Fete de la fraternite

Publié dans Divers, Poèmes objets | Laisser un commentaire

Breloque

pendentif petale 1

pendentif petale 2

Je fus caillou :
La mer étale
M’a fait pétale
Pour votre cou

Publié dans pendentifs | Laisser un commentaire