Quatre chansons

Quatre chansons mon cœur qui bat
C’est l’amertume et le trépas

Sous des lampions que j’alla faire
La gigue du cormoran fou :
Valse à mi-lune et mortifère
Où je baigna tout près de vous.

Quatre chansons mon cœur qui bat
C’est l’amertume et le trépas

Mais crisse et crasse et Baltimore
Ou quelque ailleurs désenchanté
Sous le soleil qui grondafore
Ou sous la lune un soir d’été.

Quatre chansons mon cœur qui bat
C’est l’amertume et le trépas

Oh ! Tout le jour est indigeste !
Sentiers fouillés ! Chemins courus !
Eclats de voix ! Chanson de geste !
La lune y parle en brins écrus.

Quatre chansons mon cœur qui bat
C’est l’amertume et le trépas

Mais si voilà que prend figure
Le tourniquet sous des échos
De lune pâle, ô tendre augure,
Ô gigue folle ! Ô vains échos !

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *