Testez votre intelligence

A l’heure où j’écris ces mots, le soleil brille et le pigeon roucoule. « Coucou », lui répond le coucou, et les tourterelles ne sont pas en reste, non plus que les grives, geais, pies, rossignols, vautours et perroquets dont le babil est à nos oreilles un agrément divin. Mais n’écoutons que la voix sévère de la conscience professionnelle et baissons les yeux sur le bureau, car il y figure un livre dont il est aujourd’hui question :

ticouvtestez

La présente édition date de 1974. Je n’étais pas encore né, mais je crois bien qu’avant même d’exister j’avais déjà renoncé au quotient intellectuel. Non, d’ailleurs, que je sois incapable de résoudre les menus problèmes que proposent ce genre d’ouvrage. Tenez, par exemple, la petite suite de dessins de la couverture. Il faut deviner ce que sera le quatrième, à la place du point d’interrogation. Hé bien, hop :

ticouvtestezsolSimple comme bonjour

Mais c’est une question d’éthique. Moi vivant, on ne me trouvera jamais 160 de QI. C’est un principe de ne pas décourager mes contemporains. Sans compter que j’ai beaucoup d’autres choses à faire. Des trucs, et aussi vérifier le niveau d’huile.

Consultons le bref avant-propos. Il s’agit, dit en substance l’auteur, de deviner la taille de son intelligence dans les 155 pages d’un livre qui n’est même pas Les Essais de Montaigne. « Le test d’intelligence, résume-t-il, est un curieux produit de la psychologie industrielle ».

L’œuf est un curieux produit de la poule et je connais une recette d’omelette aux champignons dont vous me donnerez des nouvelles. Mais poursuivons :

« Il se trouve que les tests, cocktails de quelques dizaines d’énigmes logiques, mathématiques et alphabétiques, sont les instruments les plus pratiques que nous connaissions pour évaluer rapidement une intelligence. »

Laquelle ? Peut-être était-il plus judicieux d’expédier directement ces tests à la personne concernée, plutôt que d’en faire un livre ? On apprend plus loin que tout un tas de types au quotient intellectuel particulièrement élevé ont contribué à la mise au point des tests, et pas un n’a eu cette idée toute simple. Il faut vraiment leur mettre les points sur les i.

 En ce qui me concerne, je retourne écouter roucouler les coucous.

tiquelnombreIl manque le nombre de la case en bas à droite dans le troisième carré.

Vendredi prochain, exceptionnellement, la rubrique littéraire sera remplacée par du théâtre.

Ce contenu a été publié dans Critiques littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *