Landau

Landau 1

Landau 2

Landau 3

En vieux tacot
Qui tousse et cale
Je brinquebale
Quelque marmot

Qu’un jour bientôt
Fera cigale
Ou bien pétale
Au fil de l’eau

Qui prétend que l’inspiration ne vous transporte pas jusqu’au bout du monde ?  Ce poème sur des roulettes remplit une double fonction et n’est rien d’autre qu’un véhicule écologique pour Adélaïde, ma fidèle machine à écrire, et mon stand tout entier de poète public.

Landau 4

Landau 5

Landau 6

En partant des alentours de Morlaix, où je me trouve, je devrais pouvoir gagner Brest d’ici vendredi, pour officier dans les jardins de l’Académie de Marine. L’hypothèse qu’il pleuve en route est invraisemblable.

Dans l’espace dédié au label ville d’art et d’histoire de la ville de Brest, outre Adélaïde et moi, on trouve beaucoup de choses très utiles : une tricyclette sérigraphie, des siestes à marée haute, un atelier fanzine ou un jeu de cartes intitulé « Brest mêm' » (entre autres).

Vendredi, samedi et dimanche prochain.

Ce contenu a été publié dans Divers, Poèmes objets. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *