VPPK

Il est encore possible de se procurer les indispensables Vides Poches Poétiques Kitch, vendus 5 euros au profit de l’association Kement-ha-kement. Ils sont exposés à la médiathèque de l’atelier Canopé de Brest, 16 avenue Clémenceau, on peut aller les voir aux heures d’ouverture de cet établissement.

VPK tigre de papier

Le tigre du Japon qui devint mon ami
Craint l’orage et le vent c’est un origami

VPK chien

Narcisse vit l’amour un soir dans la rivière :
Je vois ma truffe au lac où je me désaltère.

VPK cheval

Hennir est chose idoine
Quand on aime l’avoine

VPK kangourou sans ressort

Kangourou dans un vide poche…
ah, quelquefois la vie est moche !

VPK pele mele

Quelques clichés d’autres VPPK fabriqués par les membres de l’association, sur lesquels, aux puces de Daoulas, j’ai improvisé de petits poèmes :

VPK belier2Dans le ciel chaque nuit vit un autre bélier,
L’univers est son champ, Vénus est son berger.

VPK coqIl faut gagner son pain… la lune ? Je m’en moque !
Je chante chaque jour pour un œuf à la coque !

VPK oiesDans l’eau les oies
S’en vont par trois

VPK moucheCe que je fais de mieux c’est courir au plafond.
Humains, votre cerveau cache une mouche, au fond !

VPK pouleJe me promène et je picore
A petits pas depuis l’aurore

VPK miroir aux alouettesRegardez-vous de temps en temps
Dans le miroir aux alouettes :
Avez-vous quelques cheveux blancs ?
Lisez-vous toujours les poètes ?

VPK girafeLa girafe autrefois fut un drôle de zèbre
Et le deuil que je porte est assez peu funèbre

DaoulaspoeteVPK

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *