De l’œuvre d’art au récit III

Qu’on soit archéologue, petit garçon ou chercheuse en physique nucléaire, on éprouve à dévoiler des trucs aux yeux du grand public un ravissement secret. On se frotte les mains en pensant à la drôle de tête qu’il va faire en apprenant que Cro-Magnon savait déjà cuire des nouilles, que la prof d’histoire est absente ou bien que la charge du proton est égale à la moitié du carré de l’hypoténuse.

Le 5 avril prochain, après s’être frotté les mains pendant presque un mois tout entier, les trois membres de la glorieuse équipe qui fomente à intervalle régulier l’atelier d’écriture “De l’œuvre d’art au récit”, dévoileront une œuvre d’art surprise aux personne qui se seront inscrites à l’atelier d’écriture en question.

oeuvre mystereCe carton cache une œuvre d’art, les amis.

La rumeur dit vrai : il reste deux ou trois places disponibles pour ce qui s’annonce comme une séance  exceptionnelle – la dernière de l’année scolaire aussi. Elle se déroulera à l’atelier Canopé de Brest, et cet organisme est réputé pour le soin qu’il porte à pourvoir ses hôtes en petits gâteaux et en gobelets de café. Vanessa Che, responsable de l’artothèque de Brest, évoquera toute sortes de facettes de l’œuvre mystère. Quant à moi, sanglé dans mon habituel costume trois pièces, je présenterai quatre petits jeux littéraires. Des admirateurs peuvent profiter de l’occasion pour venir me serrer la louche, mais il serait déloyal de ne pas les prévenir qu’il s’agit avant tout de griffonner de courts textes issus de leur imagination fertile.

De l’œuvre d’art au récit, atelier d’écriture. Mardi 5 avril de 14h à 16h, Atelier Canopé du Finistère, 16 avenue Clemenceau à Brest. Tout public. Gratuit, sur inscription. Renseignements : 02 98 80 06 89 Réservations sur internet : http://canope.ac-rennes.fr/taxonomy/term/29

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *