Cléoplâtre

 

platre1

platre2

platre3

platre4

platre5

Avec mon bras dans le plâtre
Qui me fait l’air égyptien
Je ressemble à Cléopâtre
Sur le mur d’un temple ancien

En attendant qu’on l’enlève
Je vais toujours de profil
Comme elle allait sur la grève
Ou sur les berges du Nil

Et c’est moi qu’on idolâtre
En raison de ce maintien
Avec mon bras dans le plâtre
Qui me fait l’air égyptien

—–

Demain, Adélaïde et moi nous improvisons des poèmes à la demande au Relecq-Kerhuon, à la fête de la fraternité, de 18 à 21h.
Les comédiennes de la compagnie « La Pointe du Jour » (qui ne sont pas des bras cassés) susurreront quant à elles des textes poétiques ou drôlatiques et termineront l’après-midi par une criée de poèmes.
Il y a aussi plein d’autres trucs, le programme est  ici.

Fete de la fraternite

Ce contenu a été publié dans Divers, Poèmes objets. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *