Avez-vous vos VPK ?

Samedi (demain !) j’improviserai des poèmes à la demande aux puces de Daoulas, sur le stand de la toute nouvelle association Kement-ha-kement, et au profit de cette association.

Kement-ha-kement a pour objet de mettre en œuvre des solutions d’accueil, d’hébergement, d’accompagnement en direction des demandeurs d’asile et plus largement des migrants.

Pour l’occasion, les poèmes seront un peu plus cher que d’habitude (3 euros ou 5 euros sans doute, je ne sais pas encore).

L’association a fabriqué et vendra des VPK (Vide-Poches Kitchs) de toute beauté – et j’ai eu le droit d’imaginer des petits poèmes qui seront peints dessus.

VPK cochon philosophe

Le cochon philosophe

Tout ce que j’aperçois du bord de ma soucoupe
C’est l’univers qui vogue au gré d’une chaloupe

VPK vache pensive

La vache pensive

Je ne me souviens plus de ce que je rumine
Si le prof m’interroge, ah ! j’aurais bonne mine !

VPK rhinoceros hippopotame depite

Le rhinocéros dépité

On m’a peinturluré d’une manière atroce !
Ah ! Quel triste destin pour un rhinocéros !

(Distique admirablement transformé de la manière suivante par un membre de l’association qui connaît mieux que moi les animaux :
On m’a peinturluré d’une manière infâme !
Ah ! Quel triste destin pour un hippopotame !)

VPK Don Juan le pingouin

Don Juan le pingouin

Je suis beau comme un cœur : c’est chez nous la coutume
D’embrasser le pingouin s’il porte son costume

VPK lion feroce

Le lion féroce

Je suis le lion féroce et mon rugissement
plus terrible que tout fait peur à ma maman…

VPK sanglier grincheux

Le sanglier grincheux

J’étais mieux dans ma bauge où je mangeais ma soupe
Que les pattes collées au fond d’une soucoupe !

On trouvera aussi La mouche au plafond, Le destin immuable, La controverse, Le cheval en deuil, ainsi de suite…

Un vide-poche coûte 5 euros. Et il y aura également plein d’autres choses !

Comment ai-je pu vivre ici-bas tant d’années
Sans vide-poches kitchs pour y poser mes clés ?

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *