Ateliers d’écriture et bricolage

La plupart des astronautes qui tournent autour de la terre ne savent pas distinguer une pâquerette d’un baobab quand ils regardent par le hublot. « Il n’est pas facile de passer un fil dans le chas d’une aiguille distante de plus d’un kilomètre», disait Lao-Tseu. C’est la raison pour laquelle les bibliothèques municipales de Brest vous proposent d’étudier la place Guérin en se plaçant derrière la vitre ou de plonger le nez dans la terre meuble d’un jardin imaginaire, à l’occasion de l’un ou l’autre des rendez-vous suivants que Magali Simon et moi-même animeront :

  • Mardi 16 mai de 18h à 20h, médiathèque de St Martin à Brest : atelier jeux d’écriture et collages artistiques.
  • Samedi 20 mai à 14h, médiathèque de Saint Marc à Brest aussi : jeux d’écriture et bricolage artistique au jardin.

Voici le détail de ces rendez-vous.

1°) 16 mai. Réinventer la place Guérin.

En d’autre temps, j’ai composé sur ma lyre une célèbre complainte dont le premier couplet retentit fréquemment dans ma salle de bain lorsque je prend ma douche :

Parmi tant de lieux communs
Qui enchantent nos mémoires,
Citons la place Guérin :
Connaissez-vous son histoire ?

Évidemment non. Seuls quelques érudits peuvent se targuer d’avoir exploré les moindres recoins de cette place depuis le paléolithique inférieur, quand une majorité de bistrots n’existait pas encore. Témoin le second couplet :

Autrefois les dinosaures
Y marchaient d’un pas pesant.
J’en ai vu un, hier encore,
Triste et seul comme un enfant.

Ou le troisième :

Un jour au néolithique
Une tribu décida
D’y poser un mégalithe…
Las ! Elle n’y parvint pas !

J’en ai 338 comme ça. Inutile de me les réclamer par courrier électronique, mais je les aurai sous le bras si vous venez le 16. Quant à Magali Simon, elle a récemment exprimé sa vision de la place Guérin de la manière suivante :

plageguerin

Freud prétend qu’on peut deviner la personnalité des gens en examinant de près ce genre de choses. Quoi qu’il en soit, c’est en tant qu’experts internationaux mandatés par la bibliothèque que nous vous proposerons de vous aider à révéler à votre tour, de la façon qui vous plaira, un épisode méconnu de l’histoire de la Place Guérin.
Pour l’occasion, des machines à écrire seront mises à votre disposition, dans le cadre d’un plan quinquennal de lutte contre le numérique, ainsi que de la colle et des ciseaux. La bibliothèque sera vide à cette heure-là, aussi ce sera l’occasion d’éclater de rire sans se faire attraper ou de faire les cent pas en plissant le front entre les rayonnages, tandis que le crépuscule amoindrira doucement la lumière du printemps sur les tables de marbre et d’acajou.

2°)   20 mai. Petites fleurs et grandes idées

Le principe intéressant de ce second atelier consiste d’abord à arracher les pages de certains livres sous le regard bienveillant des bibliothécaires, afin d’en obtenir ensuite toutes sortes de fleurs par toutes sortes de pliages (ne me demandez pas comment, c’est Magali qui se chargera de vous expliquer cette opération qu’elle a elle-même imaginée – Freud encore aurait son mot à dire).
Quant à moi, superbe en  mon costume d’écrivain, je vous proposerai simultanément, ou avant, ou après, et en cachette de l’autre groupe car les membres de cet atelier seront divisés en deux groupes pour que ça soit plus rigolo, de vous amuser de mille façons.
Là encore, des machines à écrire seront à votre disposition, avec lesquelles on pourra faire du bruit pour déranger les usagers.

Le premier atelier est ouvert aux adultes et adolescents de plus de 14 ans, le second aux adultes et aux enfants de plus de 8 ans.

1°) Place aux p’tits papiers, atelier jeux d’écriture et collages artistiques. Mardi 16 mai, 18h – 20h, médiathèque de Saint Martin, place Guérin, Brest. Gratuit sur inscription au 02 98 34 32 84 . Ouvert aux adultes et adolescents de plus de 14 ans.

2°)Atelier jeux d’écriture et bricolage artistique au jardin. Samedi 20 mai à 14h, médiathèque de Saint Marc, place Vinet, Brest. Gratuit sur inscription au 02 98 00 89 80. Adultes et enfants de plus de huit ans.

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *